Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : vivre-a-chail
  • vivre-a-chail
  • : Ce blog vous permet d'avoir accès à de multiples informations sur notre commune. C'est aussi un espace d'échange et de dialogue
  • Contact

Recherche

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 19:06

 

P1030444.JPG

Ce matin, le 8 janvier 2015, des habitants de la commune(ceux qui ont pu être joints) et les enfants de l'école, une bougie à la main, se sont réunis pour observer une minute de silence suivie de deux discours ci-dessous :

 

 

 

"Les enfants si j’ai mis mon écharpe de maire c’est pour montrer que devant la tragédie  qui s’est passée à PARIS hier, nous sommes tous concernés

Les lâches qui ont tiré sur les journalistes ont voulu nous faire peur

nous toucher dans notre liberté

dans notre droit à expliquer nos convictions

En s’en prenant à une rédaction, les auteurs de cet acte particulièrement odieux ont visé la liberté de la presse. Ils s’attaquent ainsi à la liberté d’expression et à la démocratie, valeurs républicaines fondamentales partagées par tous.

Nous devons leur répondre en montrant notre indignation et notre unité, nous voulons vivre ensemble  avec nos différences qu'elles soient religieuses ou politiques

Ils ont voulu nous faire plier nous sommes unis et debout."

                   

     André LEROY

 

"A toi Catherine,

 

Ce qui s’est passé hier nous a bouleversés profondément, et ceci à deux titres :

 

1)      Catherine faisait partie de cette équipe d’impertinents qui donnait à Charlie Hebdo tout son sel, si je puis dire. Nous avons eu la chance de la côtoyer puisqu’elle a été la grande amie de notre fille Virginie tout au long des quatre années du Collège Public du Pinier à Melle. Catherine était tellement douée pour les BD et les caricatures qu’elle était capable de caricaturer ses profs et ses copains de classe en quelques minutes ; elle avait ce don, ce sens de l’observation et cette intelligence si aiguisés qu’elle devinait et exprimait les moindres défauts et qualités de celles et ceux qu’elle dessinait. Et je me souviens très précisément du bonheur que Nini avait à nous monter ses productions à son retour du collège le soir. J’ai la faiblesse de penser que Catherine et ses caricatures gentilles ou acerbes ont contribué à créer une ambiance d’amitié exceptionnelle dans cette classe qui fait que le « noyau dur » est resté soudé de la 6ème à la 3ème (merci aux profs de les avoir laissés ensemble, merci Mme Bourreau, prof d’allemand, d’avoir été le ciment de cette entente. Catherine a tout naturellement continué ensuite dans cette voie et a eu sa place dans cette équipe détruite en grande partie de Charlie Hebdo tout en exerçant son talent pour elle-même en plus.

Hier, Catherine est arrivée légèrement en retard à la réunion et doit certainement la vie à ces quelques minutes de retard. Lorsqu’elle a répondu à Nini par sms, elle était en cellule psychologique puis fut rejointe un peu plus tard par sa famille et des amis. « Quel cauchemar ! », conclut-elle dans un second sms. Elle avait eu besoin de prendre un congé il y a quelques temps, et on comprend pourquoi encore mieux maintenant. La pression était terrible sur les épaules de celles et ceux qu’on appelle maintenant des Héros mais qui, de fait, avaient le courage d’exprimer notre liberté d’opinion à tous par les feutres et les crayons. Catherine, j’espère que tu t’en remettras, que tu pourras refaire partie d’une équipe nouvelle décidée à son tour à exprimer notre attachement à l’impertinence et à notre liberté de pensée. Promis, nous vous aiderons tous si besoin financièrement à concrétiser cette renaissance, ce que je n’avais pas fait jusqu’à présent, je l’avoue bien sincèrement.

 

2)      Ce qui vient de se passer me conforte dans l’idée que ce gouvernement doit et que nous devons tous gagner le combat de la laïcité. Je m’explique : la France est officiellement un Etat laïc, c'est-à-dire respectueux de toutes les religions mais à titre personnel privé. L’Etat français, lui, n’a pas à s’occuper de cela. Exprimé de cette façon, je pense que vous êtes d’accord, et pourtant : l’école est publique et laïque depuis 1881 mais l’Etat finance en grande partie les écoles privées : il paie les professeurs ; les Communes sont dans l’obligation de participer au financement du fonctionnement de ces écoles, et pourtant, c’est en 1905 que fut prononcée la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. On peut et doit transposer ce problème à toutes les religions puisque, en tant que laïcs, nous avons à les respecter toutes. Bien évidemment, et c’est très clair pour moi, les signes religieux sont à bannir des lieux publics, les crèches ont toute leur place dans les églises, elles ne l’ont pas dans les lieux publics. Le port du voile qui, de plus, rabaisse la femme doit être réservé aux seuls lieux de culte. C’est aux religions d’adapter leur mode de fonctionnement à notre Etat laïc et non le contraire car, à force d’ajouter des concessions aux uns et aux autres, l’Etat se trouve au cœur d’un imbroglio dont il sera difficile de sortir et dont les extrémistes profitent. L’unité de tous les Partis autour du chef de l’Etat est à traduire dans ces actes là, sinon ce ne sera qu’une intention de plus, sans lendemain.

Enfin, les autorités religieuses musulmanes ont un gros travail à accomplir car, au-delà des belles intentions affichées hier soir à la télévision, elles ont à répondre à plusieurs questionnements, et j’en oublie sans doute :

-         sont-elles dépassées par les éléments de la frange islamiste qui, pourtant, doivent bien assister aux prêches à la Mosquée ? Le Coran prône t-il ces exactions (et le mot est faible) ? Si non, comment les combattre ? Musulmans, c’est votre problème.

-         Le Coran impose t-il aux femmes musulmanes de vivre cachées par un voile ? Les empêche t-il d’être les égales des hommes ?

   

            Nous ne pouvons que soutenir les musulmans dans ce combat.

            Et pour finir, car le sujet me semble inépuisable et les évènements d’hier ont fait resurgir en moi toutes les pensées enfouies ou en désordre par avance : même si certains ont besoin de croire en un Monde futur meilleur, ne pourrait-on pas croire tout simplement en l’Homme ? NOUS SOMMES CHARLIE ! QUE VIVE CHARLIE !"

 

                                               Guy PENAUD


 

P1030440

 

 

P1030441-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by blog de la mairie de chail - dans Manifestations locales
commenter cet article

commentaires

Isabelle 22/01/2015 17:19

Dommage que tous les habitants n'est pas eu l'information une fois de plus !!!
A l'heure où vous prônez la liberté dans toutes ses formes. De quoi être perplexe!!!!

Ce serait bien également d'informer tous les habitants de la même façon et de ne pas limiter l'info à ceux que l'on a choisi.
Ce que je viens d'exprimer s'appelle LA LIBERTÉ DE PENSER.

Pages